dimanche 16 juillet 2017

Huit morts dans un stade de foot à Dakar après un mouvement de foule

Toutes les activités sportives et culturelles ont été suspendues au Sénégal

Les autorités sénégalaises ont suspendu dimanche "toutes les activités sportives ou culturelles" dans le pays jusqu’à la fin de la campagne électorale des législatives après un mouvement de foule mortel dans un stade de Dakar. 
Huit personnes sont mortes, dans cet incident survenu à la suite d’échauffourées entre supporters dans le stade où se déroulait la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise de football.
Une jeune fille figure parmi les victimes, a indiqué le ministre des Sports, Matar Ba.
Au moins 60 personnes ont été blessées dans la bousculade, a ajouté le ministre, qui a promis de "prendre des mesures fortes pour qu’un tel événement ne se reproduise jamais au Sénégal".

Jets de pierres et panique

Le stade Demba-Diop était plein à craquer de spectateurs venus soutenir les deux équipes locales, US Ouakam et le Stade de Mbour, pour cette finale très attendue.
Lors de la période de prolongation, alors que le score était de 2 buts à 1 en faveur du Stade de Mbour, des supporters de l’US Ouakam ont commencé à lancer des pierres sur des fans de Stade de Mbour, causant le départ précipité de spectateurs.
La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les supporters, qui avaient envahi la pelouse, tandis qu’une partie du mur soutenant des gradins où se trouvaient des aficionados des deux camps s’effondrait. La foule a alors été prise de panique et des personnes ont été écrasées dans le mouvement, conduisant au drame.
La campagne pour les législatives du 30 juillet a été suspendue dimanche, en hommage aux victimes, a fait savoir un porte-parole du président Macky Sall. 

A La Unehttp://www.sudouest.fr/

samedi 18 février 2017

Belgique : le déraillement d'un train fait un mort et 27 blessés

Un train de voyageurs a déraillé samedi 18 février vers 13h20 à Louvain, à 25 kilomètres à l'est de Bruxelles (Belgique). L'accident a fait un mort, trois blessés graves et 24 blessés légers selon la police. 
Le train venait de quitter la gare de Louvain et se dirigeait vers la capitale lorsqu'une de ses trois voitures s'est détachée et couchée sur le flanc, faisant dérailler l'engin. 85 passagers se trouvaient à bord, rapporte la correspondante de franceinfo à Bruxelles, Laxmi Lota

Le Premier ministre sur place

Les forces de l'ordre de Louvain ne savent pas où se trouvaient la victime au moment des faits, et ignorent pourquoi la voiture du train a déraillé. L'une des hypothèses serait la présence d'une personne sur les voies. 
Selon Infrabel, la société gestionnaire du réseau des chemins de fer belges, cette ligne n'est pas plus dangereuse qu'une autre, mais l'accident a eu lieu dans une zone d'aiguillage. Elle n'a aucune information sur la vitesse à laquelle le train roulait. 
50 personnes ont été sorties du train indemnes mais le bilan pourrait évoluer dans la journée. La "circulation est interrompue entre Louvain et Bruxelles-Nord et entre Louvain et Malines", écrit la SNCB sur son site internet. Un bus de substitution entre Louvain et Malines a été mis en place. Le Premier ministre belge, Charles Michels, et son ministre des Transports, François Bellot, se sont rendus sur les lieux de l'accident. 
http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/

lundi 19 décembre 2016

EN DIRECT - Berlin : un camion fonce dans la foule, plusieurs morts

Cette page est actualisée en temps réel : cliquez SUR LE LIEN CI DESSOUS  pour mettre à jour........  http://www.20minutes.fr/monde/1983599-20161219-direct-camion-fonce-foule-allemagne-moins-mort-probablement-attentat


21h30: La cabine du camion était vide
La police le confirme, ce qui semble indiquer que le chauffeur est en fuite.
 
 Le conducteur est en fuite selon les médias allemands
Selon les médias locaux, le conducteur est en fuite et une chasse à l'homme est en cours. Les autorités n'ont pas confirmé l'information.
 

21h10: 9 morts, selon la police
Le bilan continue de s'alourdir.
 

21h10: Un marché de Noël très fréquenté
L'attaque a eu lieu sur le marché de Noël place Breitscheidplatz, dans le centre de la capitale allemande
http://www.20minutes.fr/monde/1983599-20161219-direct-camion-fonce-foule-allemagne-moins-mort-probablement-attentat

«Un vrai traumatisme», témoigne un journaliste

"J'ai entendu un grand bruit et je suis allé vers le marché de Noël où j'ai vu des scènes de chaos, de nombreuses personnes blessées", a témoigné Jan Hollitzer, rédacteur en chef adjoint du Berliner Morgenpost, sur CNN. "C'était un vrai traumatisme."

Cette attaque a eu lieu au marché de Noël de Berlin, dans l'ouest de la capitale
Le chauffeur du camion serait en fuite
Le chauffeur du camion qui a foncé dans la foule au marché de Noël de Berlin, en Allemagne, est en fuite, affirment les médias allemands
http://www.lefigaro.fr/international/2016/12/19/01003-20161219LIVWWW00281-berlin-camion-foule-marche-de-noel-police-evoque-attentat.php

Berlin : Un camion fonce sur la foule à dans un marché de Noël, plusieurs morts et au moins 50 blessés

Un camion fonce sur la foule sur un marche de Berlin et fait plusieurs morts et au moins 50 blessés, selon la police. Le marché est situé dans le centre-ouest de la ville. Il s'agit probablement d'un attentat selon l'agence de presse DPA
Il s'agirait d'un attentat...

http://www.20minutes.fr/monde/

Un camion a foncé ce soir sur un marché de Noël dans le centre de Berlin, faisant plusieurs morts et au moins 50 blessés, a indiqué la police locale à l'AFP, en précisant qu'il s'agissait probablement d'un attentat.
Le conducteur du poids-lourd a roulé sur un trottoir de ce marché de Noël où se trouvaient des badauds dans un quartier très touristique de la capitale allemande, selon un porte-parole de la police, qui a fait aussi état de plusieurs blessés
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/index.php

vendredi 5 février 2016

BMX: Le champion américain Dave Mirra retrouvé mort

Les autorités privilégient la thèse du suicide...
Le corps de l’Américain Dave Mirra, légende du BMX, spécialiste du freestyle, a été découvert jeudi sans vie dans un camion en Caroline du sud (sud des Etats-Unis), ont annoncé les autorités qui privilégient la thèse du suicide
Le corps de Mirra a été découvert dans un camion dans la localité de Greenville, avec une blessure par balles, a indiqué la police locale. ESPN a rendu hommage à Mirra, 24 fois médaillé aux X Games, véritable icône dans cette discipline, « l’un des athlètes les plus décorés » de cette compétition de sports extrêmes selon la chaîne de télévision sportive.
Dave Mirra, qui était aussi triathlète et ancien présentateur de télévision, était marié avec deux enfants.
http://www.20minutes.fr/sport/1780935-20160205-bmx-champion-americain-dave-mirra-retrouve-mort

mardi 22 décembre 2015

Drame de la séparation et du droit de garde : il se défenestre avec sa fille de 7 ans

Après le refus de la justice de modifier son droit de garde, un homme s'est défenestré avec sa fille ce week-end à Paris. L'homme est mort. L'enfant, âgé de 7 ans, a survécu mais son pronostic vital est engagé.
Le drame s'est déroulé dans la nuit de samedi à dimanche, rue de Loing dans le XIVe arrondissement de Paris. Un père de famille s'est jeté par la fenêtre du 4e étage de son appartement avec sa fille, âgée de 7 ans.
Le père, originaire d'Avignon, n'a pas survécu à la chute. La fillette est dans un état grave et a été transférée en réanimation à l'hôpital Necker. Son pronostic vital est engagé.

Une décision de Justice à l'origine du drame 

Une lettre écrite par le père a été retrouvée à son domicile. Selon les premières informations, la question de la garde de sa fille serait à l'origine de son geste. En effet, le père de famille avait appris le jour même que la Justice avait refusé sa demande de modification du droit de garde dans la procédure de divorce qui l'opposait à son ex-épouse.
La mère, très choquée, qui habite dans la région d'Avignon, s'est rendue immédiatement auprès de sa fille. L'enquête a été confiée à la brigade de protection des mineurs. 

dimanche 20 décembre 2015

Plus de 100 morts en cinq jours dans une opération militaire anti-PKK

102 rebelles présumés du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont été tués lors d’une vaste offensive militaire en cours depuis cinq jours dans le sud-est à majorité kurde de la Turquie. Au moins deux soldats et cinq civils y ont également perdu la vie.

L’armée a lancé mercredi dernier conjointement avec les forces spéciales de la police une opération d’envergure avec pour objectif de déloger les militants du mouvement rebelle des centres urbains.
Au total, 10 000 hommes appuyés par des chars ont été mobilisés pour cette offensive d’une ampleur inédite qui se concentre sur deux villes près de la frontière syrienne et irakienne, Cizre et Silopi (province de Sirnak). Les deux localités sont toutes deux sous couvre-feu. Cette opération militaire a fait 102 morts dans le camp du PKK, deux chez les soldats turcs et cinq chez les civils.

Un conflit qui perdure depuis 1984

Après plus de deux ans de cessez-le-feu, des combats meurtriers ont repris l’été dernier entre les forces de l’ordre turques et le PKK, faisant voler en éclats les pourparlers de paix engagés en 2012 pour mettre un terme à un conflit qui perdure depuis 1984.
Les militants du PKK, surtout les jeunes, ont profité de deux ans d’accalmie pour s’implanter dans les villes, creusant des tranchées et érigeant des barricades pour empêcher l’entrée des forces de sécurité. Une stratégie qui a paralysé ces villes, forçant des dizaines de milliers d’habitants à fuir les combats.
Fort de la victoire de son parti aux élections législatives du 1er novembre, le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan a réaffirmé sa volonté « d’éradique r» le PKK. Ces opérations ont suscité l’indignation de nombreux opposants politiques et d’une partie de la société civile.
http://www.ledauphine.com/